Un point sur la reprise avec Antoine

Un point sur la reprise avec Antoine

Premiers matchs de préparation ce weekend pour les gars à Rouen. On en profite pour faire un point avec Antoine Verkest sur ce début de saison.

Antoine vous avez repris les entraînements début août. Comment s’est passée la reprise ?

Il y a du bon et du moins bon. On a perdu deux de nos éléments les plus importants.

Arthur Lebreton qui arrête pour raisons personnelles et Thibaut Denain qui est toujours en convalescence après une grave blessure lors des finales N2 de l’année dernière.
En plus de ça Laurent Massart ne reviendra pas tout de suite parmi nous après avoir manqué une grosse partie de la saison dernière. 

Ce sont de gros coups durs on ne s’en cache pas mais il y a quand même du positif.
On a repris les entraînements depuis longtemps et l’équipe est très motivée et bosse très dur. On sera prêts pour le début de saison pour se battre avec nos armes.


Ce weekend  matchs de prépa à Rouen. Vous partez au complet ?

Non, je savais que je n’aurais pas tout le monde si je faisais des matchs de préparations, j’ai donc préféré en faire plus (ce weekend  à Rouen et le weekend  prochain à Amiens) pour être sûr de pouvoir voir tout le monde est inclure les jeunes de notre section hockey.

Oui d’ailleurs la section hockey s’est ouverte. Est-ce que tu vas intégrer des jeunes ?

Oui, cela fait partie de la politique de ce projet, dès ce week-end deux jeunes, Thomas Groud et Aymeric Goix, vont venir avec nous  et pour le prochain les deux mêmes plus Thomas Flammet.
 
Ces jeunes s'entraînent plusieurs heures par jours et sont très motivés, ils apportent du dynamisme à l’équipe. Si les résultats scolaires suivent ils intégreront les équipes séniors en fonction de leur niveau et de leurs évolutions dès cette année.

Il en va de même pour nos trois filles Aurore Gaulias, Pauline Tison et Raphaëlle Roger.

 
D’ailleurs comment s’est passé la rentrée scolaire pour la section ?

Bien, honnêtement c’est beaucoup de travail mais je pense que ça en vaut la peine.  Notre objectif est de créer une culture de « sport de haut niveau » en privilégiant les études. C’est un sacré défi et cela demande un engagement total de la part des encadrants comme des encadrés mais c’est une très belle expérience. 

 
Un petit mot pour conclure

J’aimerais remercier la mairie de Cherbourg en Cotentin pour les aménagements apportés. Des modifications ont été faites à notre  infrastructure et ils ont su nous donner de nouveaux créneaux.

J’ai bien conscience de la difficulté de la tâche. Notre développement a été brutale et a même dépassé nos propres attentes.
Et même si on est très loin d’avoir les conditions idéales pour du sport de haut niveau on parvient à travailler en collaboration avec leurs services.
De plus le nouveau sol qui nous a été promis sera de toute évidence un grand bond en avant pour le développement du sport de haut niveau à Cherbourg … s’il n’arrive pas trop tard.

34292827232221

Retour sur la montée en N1

Retour sur la montée en N1

Voir plus »